7e album : Butterfly

L'album intime

L'album Butterfly date de 1997, et on remarquera que c'est la 1re fois depuis le début de sa carrière que Mariah Carey nous fait patienter deux ans avant son album suivant. On pourra aisément comprendre pourquoi : son style a pour le moins changé. Aussi bien sur sa musique que son apparence, Mariah a opté pour un relooking total sans pour autant changer de style radicalement non plus, car, comme nous le fait comprendre la chanteuse, Mariah Carey reste toujours Mariah. Si l'album tend vers le style hip-hop, Mariah reste également fidèle à ses influences soul, pop, jazz et gospel. Certains morceaux restent des chansons "traditionnelles", comme Butterfly ou Whenever You Call, qui reflètent le genre des inconditionnelles ballades auxquelles nous sommes habitués. Mais désormais plus libérée, la chanteuse entame un nouveau tournant dans sa manière de voir la vie. Sa musique est comme à l'accoutumée très inspirée mais surtout plus profonde et maîtrisée, et une émotion à vous couper le souffle. Dans cet album, comme nous le dit Mariah, chaque chanson véhicule un message différent.

Mariah Carey clip Butterfly

Un nouvel envol donc, d'où la source prend tout son sens dans la signification même du titre de l'album : Butterfly (autrement dit "Papillon"). Tel un papillon donc, Mariah est enfin libre de voler de ses propres ailes : elle produit à présent la plupart de sa musique et se révèle telle qu'elle a envie de se montrer aux autres. Sa façon de chanter a évolué, tant et si bien qu'on a l'impression que la chanteuse a voulu sublimer ce changement dans toute l'émotion qu'elle a mis dans sa voix. Ce qui ne l'empêche pas de garder à ses côtés ses amis : Trey Lorenz, ses choristes habituels, Walter Afanasieff, David Morales, ou encore Dana Jon Chappelle (son ingénieur du son attitré). Mariah écrit des chansons plus personelles que jamais, où elle décrit son mal-être et sa solitude de l'enfance et de l'adolescence dus à la discrimination et au fait qu'elle se soit toujours sentie différente (dans Close My Eyes et Outside). Mais la chanteuse parle également de ses insomnies (dans Babydoll), d'une escapade romantique (Fourth Of July), de désirs obsessionnels de remonter le temps pour revivre certains moments (My All, The Roof), ou encore d'une déprime qui paraît sans fin dans Breakdown... Autant de sujets où la chanteuse s'implique, entièrement ou non dans la production. Enfin, Mariah interprète une reprise de Prince qui s'intitule The Beautiful Ones. Concernant les clips, ils montrent à présent plus de personnalité, selon la chanteuse.

Mariah Carey clip Honey

* Honey fut le 1er single a sortir et dérouta ou tout du moins surpris bon nombre de personnes non encore habituées à ce nouveau son pour Mariah, étonnement moderne dans tous les sens du terme. Ce qui permit tout de même à Mariah d'élargir son public et pourquoi pas, le nombre croissant de ses fans. Le clip même, montre une Mariah Carey plus sexy —mais sans jamais être vulgaire— comme une véritable "James Bond girl" ! Cela pouvait paraître surprenant comme choix, mais Mariah a cette fois rendu sur le clip ce qu'elle entendait faire. Et comme la chanteuse nous dit avec le sourire : "... cela faisait à peu près cinq fois que je tournais un clip en jeans short et tee-shirt !" et donc, il fallait bien varier un peu... Mariah Carey a en effet décidé de marquer le coup. La réalisation est amusante puisque tous les ingrédients d'un film d'action sont réunis : sous forme de mini-film avec la fameuse mission à accomplir... Ce sont cette fois d'autres rappeurs qui ont eu la chance de travailler avec la "nouvelle" Mariah : The Mase , The Lox, ou encore Q-Tip et Stevie J pour les instruments. D'autres sont une fois de plus au rendez-vous comme Sean "Puffy" Combs (souvenez-vous, son travail pour Fantasy...). Tout comme pour Fantasy, la version album a été déclinée en plusieurs versions remixées (deux versions ont été inclues dans l'album même, dont une où l'on retrouve Da Brat ainsi que Jermaine Dupri). Ici, la chanteuse ne peut se passer de son petit ami et nous dit combien elle est sous le charme de celui-ci.

Mariah Carey clip Butterfly

* Le titre Butterfly est un véritable hymne à la liberté dans lequel Mariah a pris pour illustrer son thème l'exemple d'un couple. En effet, la chanteuse explique qu'on ne peut emprisonner quelqu'un en amour, au risque de le perdre... Et que l'on doit laisser à l'autre la liberté de le laisser partir s'il le souhaite, de le laisser découvrir de nouveaux horizons, quand bien même cela est très difficile à accepter. Ainsi la chanson dit entre autre : " ...si jamais tu devais revenir vers moi, c'est que nous étions vraiment faits l'un pour l'autre, alors déploie tes ailes et vole..." ou encore : "... j'ai appris que la beauté doit s'épanouir à la lumière, les chevaux sauvages galopent librement sans quoi leur esprit se meurt...". A l'origine, cette chanson avait été créee avec David Morales mais Mariah a préféré en fin de compte que le titre devienne une ballade. L'émotion est si grande qu'elle en ferait presque venir les larmes aux yeux. Le refrain est ici accompagné par les choristes Melonie Daniels et Mary Ann Tatum. Le clip, lui, montre une Mariah Carey pure et naturelle ; comme sortie tout droit d'une peinture aux tons pastels, (le décor pourrait presque faire penser au style du film Autant En Emporte Le Vent !) en harmonie avec la nature et... les chevaux.

Mariah Carey clip My All

* Sans doute une des chansons préférées de Mariah dans l'album, il s'agit de My All, qui traite du désir obsessionnel. Celui de faire resurgir soudainement du passé une personne aimée qui nous manque alors terriblement, ce désir si fort qu'on serait prêt à en risquer sa vie pour reconcrétiser la relation, ne serait-ce que pour une nuit. Mariah nous retransmet ici ce sentiment de vouloir coûte que coûte défier les lois du temps, voire de la logique des événements. Une obstination teintée de mélancolie, très émouvante. Le clip en noir et blanc renforce le romantisme des paroles, sur un fond de nuit à la plage. Il existe également plusieurs versions remixées de My All, par David Morales, entre autre sous le nom de My All/Stay Awhile.

* La chanson Whenever You Call se trouve être comme pour My All un des titres que Mariah chérit le plus dans cet album. Chanson d'amour (qui peut faire penser aux paroles du titre I'll Be There chanté par les Jackson Five vers 1970 et repris d'ailleurs par la chanteuse en 1992), mais également chanson d'amitié. Les paroles mettent une fois de plus en situation un couple et le message est limpide : quoi qu'il arrive et dès que tu en ressens le besoin, tu peux compter sur moi.

A ce jour, l'album Butterfly s'est vendu à plus de 15,5 millions d'exemplaires dans le monde.

Mariah Carey clip The Roof

Mariah dans le clip "The Roof"

Mariah Carey clip Breakdown Mariah Carey clip Breakdown Mariah Carey clip Breakdown

Mariah dans le clip "Breakdown"



Ce 7e album contient 14 titres :

  • Honey
  • Butterfly
  • My All
  • The Roof
  • Fourth Of July
  • Breakdown
  • Babydoll
  • Close My Eyes
  • Whenever You Call
  • Fly Away (Butterfly Reprise)
  • The Beautiful Ones
  • Outside
  • Honey (So So Def Radio Mix)
  • Honey (Def Club Mix)
Haut de page
 
6e album | 8e album
Discographie sommaire
Traduction de l'album Butterfly
  •   Copyright © 1999-2012 Angelic Mariah