10e album : Glitter

Le funk des années 80

Mariah Carey album Glitter

L'album Glitter date de l'année 2001. Il marque lui aussi un nouveau tournant dans la carrière de la chanteuse. Il est aussi le 1er album (et dernier également) à être sorti sous le label Virgin. Bande-son originale du film du même nom, cet album peut en effet être considéré comme étant un album solo de la chanteuse. Le film parle de l'histoire d'une chanteuse ("Billie", interprétée par Mariah) qui va connaître ses heures de gloire grâce à un dee-jay. Le monde du spectacle des années 80 fait de strass et paillettes y est représenté...d'où le titre de cet album : Glitter (que l'on peut traduire en français de différentes façons : "Scintillement","Paillettes" ou encore "Les feux de la rampe". Là encore, Mariah Carey s'est investie à fond dans sa musique, en produisant l'album (avec Jimmy Jam et Terry Lewis) et en écrivant paroles et/ou musique de la plupart des chansons... L'ambiance musicale est un mélange de rythmes des années 80 et de son hip-hop contemporain. Deux reprises : Didn't Mean To Turn You On et le disco Last Night A Dj Saved My Life. Les ballades quant à elles sont, comme le dit la chanteuse, " intemporelles". Elles sont au nombre de 4 dans l'album : Lead The Way (où l'on retrouve le grand mélodiste de talent Walter Afanasieff mais malheureusement c'est la seule chanson), Reflections, Never Too Far, et Twister. Chansons il est vrai moins personnelles puisque Mariah s'est là investie dans une bande-originale de film, c'est-à-dire que les chansons qu'elle a écrit se devaient d'être un support pour certaines scènes du film. Un véritable défi que Mariah a relevé, avec succès il faut l'admettre.

Mariah Carey période Glitter

Pour cet album, Mariah Carey s'est entourée de personnes nouvelles et de plus en plus nombreuses... peut-être un peu trop quand on pense à certaines chansons où Mariah n'apparaît plus comme étant l'interprète principale mais est plutôt reléguée au second plan (limite en tant que guest dans certains titres) : par exemple dans Don't Stop (Funking 4 Jamaica) ou encore dans If We... Mais là encore il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'une B.O et non pas que d'un album solo. Ainsi, beaucoup de rappeurs se trouvent réunis dans cet album : Ludacris, Shawna, TwentyII, Da Brat, Nate Dog, Ja Rule, Mystikal, DJ Clue, mais aussi des chanteurs tels que Busta Rhymes, Eric Benet, Cameo... Pour les choristes, on retrouve sur la plupart des chansons Mary Ann Tatum, (Kelly Price faisant maintenant sa carrière solo) et également un ami de longue date : Trey Lorenz. Pour la petite histoire, Mary Ann Tatum, à présent choriste attitrée de Mariah et également une de ses amies, possède une voix qui ressemble sur certains aspects à celle de Mariah. Ainsi, avant la sortie de la bande originale du film Glitter, un titre du nom de Everytime fut diffusé sur Internet et décrit comme faisant partie de l'album pour éviter toute fuite sur les véritables titres avant la sortie officielle. Le titre était en fait chanté par Mary Ann Tatum et les choeurs par Mariah.

Mariah Carey promo Loverboy

* Le 1er single de cet album est le titre Loverboy, sorti durant l'été 2001. Morceau entraînant et au début assez troublant par sa complexité. Mariah y joue une fois de plus de ses nuances comme elle sait si bien le faire... Le titre reprend un sample de la chanson Candy du groupe de funk Cameo, un tube de 1985. Larry Blackmon et Thomas Jenkins, membres du groupe ont même collaboré à la version de Mariah. La chanson raconte un peu les mêmes choses que dans le titre Honey, sur le sujet de l'attirance qu'a une personne pour son "chéri". Le clip a alimenté toutes sortes de critiques. Prenant comme décor un rallye automobile, il présente Mariah assez sexy mettant ses atouts en valeur. Cependant cela relevait avant tout d'une mise en scène originale, d'un jeu de séduction.

Mariah Carey single Never Too Far

* Le 2e single a avoir vu le jour fut Never Too Far Away qui reçut un accueil plus chaleureux que le précédent single. Ballade nostalgique et pleine d'espoir également, la voix de Mariah nous enveloppe d'une chaleur toute particulière. Sa voix plane, s'envole, et se fait tour à tour intime, puissante, poignante... Le clip présente tout simplement un extrait du film Glitter dans lequel Mariah chante devant un public.

* 3e single sorti, il s'agit de Don't Stop (Funkin' 4 Jamaica). Résolument plus featuring Mariah que Mystikal il est vrai...

Deux extraits du clip Don't Stop. Passez la souris au survol sur l'image pour voir appraître 3 "soeurs Mariah" chanter en même temps

Mariah Carey promo Glitter

* Vient ensuite la reprise du groupe Indeep : Last Night The DJ Saved My Life où Mariah fait une interprétation assez étonnante (il parait que la chanteuse enregistra ce titre à 5 heures du matin...) avec une voix on ne peut plus sensuelle mêlant le chant et le parlé avec une aisance et une harmonie déconcertante. Participent largement là encore en tant que guest : Busta Rhymes, Fabulous, et DJ Clue.




* Déjà single au Japon, le titre Reflections (Care Enough) mériterait bien sa sortie également en Europe. Traitant dans le film Glitter de la relation entre Billie et sa mère, Mariah (Billie) souffre de l'abandon de sa mère et se demande par exemple si celle-ci a déjà réellement tenu à elle. Elle dit ainsi par exemple :

"Si je ne suis pas assez bien
Ou quelque part si je ne méritais pas
L'amour d'une mère
Tu aurais pu avoir la decence
De m'abandonner
Avant de me donner la vie"...

Ballade très mélodique accompagnée par la pureté du piano mis en valeur, Reflections fait partie du genre de mélodie que l'on retient instantanément.

Mariah Carey promo Glitter

Ce 10e album contient 12 titres :

  • Loverboy Remix
  • Lead The Way
  • If We
  • Didn't Mean To Turn You On
  • Don't Stop (Funkin' 4 Jamaica)
  • All My Life
  • Reflections (Care Enough)
  • Last Night A DJ Saved My Life
  • Want You
  • Never Too Far
  • Twister
  • Loverboy
Haut de page
 
9e album | 11e album
Discographie sommaire
Traduction de l'album Glitter
  •   Copyright © 1999-2012 Angelic Mariah