biographie Mariah Carey

La consécration (1993)

Mariah Carey ne put cacher plus longtemps la grande nouvelle : son mariage avec Tommy Mottola, dont la date fut fixée pour le 5 juin 1993. Certes, les rumeurs s'étaient plus ou moins dissipées après l'album Emotions. Mais il était néanmoins normal que le secret fut gardé, non seulement le temps pour que les concernés soient sûrs de leurs sentiments de manière à pouvoir officialiser leur union en public, mais aussi pour éviter de ternir leur réputation respective —leur romance aurait été à juste titre vue d'un très mauvais oeil par le public et les média, qui n'y auraient vu par là qu'une histoire d'intérêt. De plus, Tommy était déjà marié, ce qui compliquait les choses. Mais le fait est que la découverte de Mariah ne fut au début qu'une question de business. Non sans étonnement, la vie en décida autrement puisque l'histoire d'amour qui les unit commença pendant la période d'enregistrement du premier album Mariah Carey. Ainsi, ce ne fut pas tout de suite le coup de foudre, tel que l'expliqua Mariah : "Nous avions beaucoup de choses en commun, et nous nous sommes rapprochés progressivement." Cependant, il y avait encore un point qui pouvait paraître étrange, celui de l'ecart d'âge : Tommy avait quand même presque vingt ans d'écart avec la jeune chanteuse. Ce à quoi Mariah répondait : "Je ne me fixe pas là-dessus. Nous nous plaisons, et c'est tout ce qui compte. Si vous êtes réellement faits l'un pour l'autre, cela effacera toutes les différences, tout—la race et l'âge."

Mariah Carey et Thommy Mottola
Mariah Carey et Thommy Mottola en ville.

Pourtant, cela pouvait toujours paraître étrange, considérant la jeunesse et l'indépendance de Mariah comparée à la vie d'homme d'affaires que menait Tommy, sa passion pour la chasse et sa collection de revolvers, de pistolets, et de couteaux de chasse... Ce qui ne semblait poser aucun problème à Mariah, qui, apparement très heureuse, ne tarissait pas d'éloge envers son futur-mari : "Tommy est ce qui pouvait m'arriver de mieux. Il connaît tellement de choses,  il est amusant. Je ne peux imaginer n'importe qui d'autre me prêter autant de soutien, de compréhension et d'aide. Il me donne des ailes." Fait d'autant plus étonnant que Mariah n'avait jamais pensé se marier un jour : "Je n'y ai jamais pensé parce que mes parents avaient divorcé, et cela vous donne une toute autre attitude vis-à-vis de ce genre de chose. Cela vous endurcit en quelque sorte, vous voyez ce que je veux dire ?" Et cela pouvait effectivement se comprendre, lorsque l'on pense à la violence et à la souffrance subie dans un couple qui ne s'entend plus.

En attendant le grand jour, Mariah et Walter étaient complètement accaparés par la création du prochain album. Le studio favori de Mariah était désormais le studio Right Track à New York, où elle pouvait totalement se laisser aller : "J'adore y aller, chanter tous les choeurs puis écouter vingt pistes de ma voix sortant du haut-parleur." (!)

Le mariage fut religieux, et la liste des invités prestigieux impressionnante compte tenu de la popularité de Tommy Mottola, PDG d'une si grande entreprise qu'est Sony Music : Barbra Streisand, Bruce Springsteen, Gloria Estefan, ou encore Robert de Niro... Mariah Carey tenait à ce que ce jour fut spécial, et fêté en grande pompe. On parle de pas moins de 500 000 dollars de dépenses... Pour la robe, Mariah en choisit une très traditionnelle, sur le modèle de celle de la princesse Lady Diana, pour qui Mariah a toujours eu énormément d'estime et d'admiration.

Plus tard, Mariah se rappela : "Toute la cérémonie fut comme un rêve." Un rêve qui se prolongea pendant le voyage de la lune de miel à Hawaii mais également au retour. Le couple fut partagé entre deux "maisons" : un appartement à New York même à Manhattan pendant la semaine, et une superbe propriété pour le week-end et les jours de repos dans la campagne new-yorkaise.

L'ancienne villa de Mariah Carey
La villa de l'Hudson Valley, située à environ 70 km de New York.

Et cette villa ressemble elle aussi à un rêve : en pleine nature dans un cadre pour le moins paradisiaque. Entièrement construite d'après les goûts du couple, il s'agit d'un véritable palace de style colonial. On y trouve douze chambres, six salles de bain avec jacuzzi, un studio d'enregistrement, des appartements séparés pour les domestiques, deux piscines, un jardin anglais, un parc planté d'arbres japonais... Assez pour permettre à Mariah de se détendre en harmonie avec la nature : monter à cheval (parmi ses quatres chevaux, Mariah a une petite préférence pour Misty, un cheval de race palomino —c'est-à-dire couleur dorée). Mais ce n'est pas tout puisque la chanteuse s'entoura de nouveaux compagnons tels qu'un autre doberman répondant au nom de Pinsher et un chien de race Jack Russel Terrier nommé Jack (ce dernier adorant l'eau, comme on pourra le constater dans les clips comme le futur Dreamlover ou encore plus tard dans Always Be My Baby...)

Le conte de fée continue, lorsque Tommy Mottola se voit également promu à la place de president de Sony Music international (il ne s'occupait avant que des Etats-Unis).

L'album Music Box (1993)

Le prochain album tant attendu qui allait faire de Mariah une chanteuse internationale fut Music Box. Cette fois encore, la majorité des titres sont des ballades composées avec Walter Afanasieff (dont une avec Babyface : Never Forget You). Les chansons rythmées — Now That I Know et I've Been Thinking About You— furent une fois de plus confiées au duo Clivilles et Cole. Quant au single en tête de l'album, le titre mid-tempo Dreamlover, il fut crée avec l'aide de Dave Hall. Il n'y a qu'un seul titre où l'on retrouve les influences gospels de la chanteuse, mais beaucoup plus fortement et efficacement que dans toutes les chansons réalisées auparavant : Anytime You Need A Friend.

Mariah Carey promo Music Box

Enfin, ballade poignante, le titre All I've Ever Wanted est aérien et possède une envolée pouvant faire penser au titre I Will Always Love You de Whitney Houston, sorti un an plus tôt.

Notons que, pour ce nouveau départ, Mariah n'utilise pratiquement pas le registre de sons atteignant des hauteurs stratosphériques et se concentre surtout sur l'impact de sa musique (dont le son est désormais beaucoup plus chaud et live), grâce à l'émotion véhiculée par sa voix et par ses paroles. Le sens et le son ont ici acquis une maturité surprenante, qui continuera de s'épanouir sans doute en grande partie grâce à la prise de conscience du concert Unplugged sur MTV.

Ce même concert qui, certainement l'aura complètement fait changer de point de vue sur les performances live à accomplir. Jusque-là, Mariah avait montré une certaine réticence pour les tournées, comme avant le show de MTV où elle confiait encore dans le New York Time : "Je n'ai pas l'intention de me produire en tournée... si je le faisais, je ne sortirais pas un prochain album avant au moins encore un an. C'est si contraignant pour ma voix... Lorsque je me présente sur scène les gens ne veulent pas de l'air dans les chansons. Ils veulent entendre chaque note."

Mais décidée, Mariah Carey a changé définitivement d'avis, en annonçant officiellement sa 1re tournée débutant à partir de novembre 1993. La chanteuse a prit désormais assez d'assurance pour affronter cette nouvelle épreuve. La tournée, qui fut un succès fut bien évidemment produite par Walter (présent au claviers), qui connaissait maintenant la chanteuse depuis bientôt trois ans. L'essentiel de l'équipe était composée des même personnes que pour le show de MTV mais bien sûr, les moyens étaient nettement plus élaborés. De plus, Mariah chantait ses nouveaux titres de l'album Music Box, qu'elle avait enregistrés mais qui étaient à ce moment-là inconnus du public.

Mariah Carey en concert

Le concert de New York fut filmé, et ce fut ce film qui servit de clip vidéo pour les titres Hero et Without You. C'est un très grand moment d'authenticité qui rapproche alors Mariah du public, au fur et à mesure que celui-ci découvre la chanson Hero, d'une très grande beauté et surtout très touchante. Un rare moment d'émotion que l'on peut retrouver dans la vidéo intitulée sobrement Mariah Carey.

Cette vidéo comprend le concert du Théâtre Proctor à New York avec dans l'ordre les prestations des chansons Emotions, Hero, Someday, Without You, Make It Happen, Dreamlover, Love Takes Time, Anytime You Need A Friend, Vision Of Love, et I'll Be There.

Cette dernière chanson faisant partie du programme d'aide aux enfants des cités, dans lequel Mariah s'était impliquée depuis peu. Les gens qui n'avaient jamais vu leur idole purent ainsi mettre un visage (ainsi qu'un sourire !) sur les chansons qu'ils écoutaient à la radio, et ce fut un pas en avant énorme.

Mariah Carey vidéo
La Vidéo Mariah Carey

Pourtant, en ce qui concerne le nouvel album, les critiques n'abondèrent pas immédiatement du côté de la chanteuse. Pour certains, il fut jugé trop industriel et dénué de sensibilité... Si Mariah reconnaît que certaines mélodies de ses chansons sont sirupeuses (et elle s'en amuse), Mariah refuse catégoriquement l'idée que celles-ci soient dénuées de sensibilité. Sur des chansons aussi inspirées que Hero, Mariah se défend : "Une personne pourrait me dire que Hero est un morceau à jeter aux ordures, mais une autre peut m'écrire une lettre et dire, 'j'avais des pulsions suicidaires depuis ces dix dernières années jusqu'à ce que j'aie entendu cette chanson et me sois rendu compte qu'après tout je pouvais être mon propre héros.' Et ça, c'est une sensation inéxpliquable, comme le sentiment d'avoir fait vraiment quelque chose de ma vie, vous voyez ?... cela a compté pour quelqu'un."

Dessin au fusain de Mariah Carey

Le premier single Dreamlover eu un très grand retentissement sur les débuts de l'album et, il est vrai, ne fut pas choisi au hasard en tant que titre lead de l'album.

Certaines chansons qui ne furent pas des singles méritent également qu'on en parle, comme le titre Music Box — donne son titre à l'album— une ballade très subtile où la joie est ici sublimée et retenue par une mélodie mélancolique, ce qui donne un aspect mystérieux à la chanson, où se mêle le son délicat d'une boîte à musique. Quant au percutant I've Been Thinking About You, il retient également l'attention par son originalité. Enfin, la chanson Everything Fades Away, qui n'est présente que dans la version européenne de l'album, est un véritable petit bijou dont l'écrin ressemble à la musique planante de Walter Afanasieff et le bijou lui-même la voix mise en valeur de la chanteuse. La côte de Mariah Carey ne fit que monter, puisque l'album se vendit rapidement à six millions d'exemplaires rien qu'aux Etats-Unis.

Depuis peu, Mariah s'était engagée auprès d'organisations qui aident les enfants pauvres et malades. Après avoir appris que sa soeur Alison était atteinte de la maladie du Sida à la suite d'une transfusion sanguine, Mariah fut très boulversée et ce fut l'événement qui déclencha son engagement pour ces actions humanitaires. C'est ainsi qu'elle parraina l'organisation de Fresh Air Fund. De temps à autres, elle rend également visites à ces nombreux enfants et leur réchauffe le coeur en partageant avec eux des journées de jeux et de détente. Certains de ces enfants apparaîtront par la suite pour le clip Always Be My Baby (1995) le prochain album de Mariah.

Mariah Carey et le Fresh Air Fund
Mariah Carey en compagnie des enfants
de l'organisation Fresh Air Fund qu'elle a parrainée.
Haut de page
 
Précédent | Suivant
Biographie sommaire
  •   Copyright © 1999-2012 Angelic Mariah