biographie Mariah Carey

La révélation (1990-1991)

Alors que le clip de Vision Of Love était diffusé sur la chaîne musicale MTV et que la chanson passait sur de nombreuses radios, Mariah fut également conviée à plusieurs émissions de télévision. Vision Of Love atteignit la 1ère place des charts au mois d'août pendant près d'un mois, puis ce fut au tour de l'album, qui grimpa à sa meilleure place en Angleterre (6e place). Ce premier album contenait en majorité des ballades, le style qui semblait le mieux mettre en valeur la voix de Mariah. Mais surtout, l'album touchait un assez large public, ce qui permit au 1er single de figurer non seulement dans les pop charts mais également dans les R&B charts et Adult Contemporary chart. Il y eut bien évidemment des critiques négatives à l'encontre de ce premier album mais la plupart ne pouvait nier ni le talent, ni l'originalité de la jeune chanteuse. Un des critiques, la revue People s'enthousiasmait déjà, écrivant que Mariah "possèd[ait] une de ces voix qui pourrait chanter le bottin" (sous-entendu qui pourrait chanter de tout, ce qui est en soi un très bon compliment). Le succès fut en effet au rendez-vous : l'album se vendit très vite à un million d'exemplaires (ce qui correspond au disque de platine), pour finalement atteindre jusqu'à sept millions avant que le deuxième album ne sortit dans les magasins !

Un succès à faire tourner la tête, mais heureusement, Mariah garda les pieds sur terre. Son avenir était assuré et telle qu'elle était partie, Mariah était loin de retourner à ses petits boulots en tant qu'hôtesse ou serveuse de restaurant. Elle aurait très bien pu néanmoins poursuivre une vie agréable en continuant de chanter ou d'écrire si la suite ne lui souriait pas de la même manière : Mariah ne recherchait pas le succès et la gloire coûte que coûte. Et après celui de son tout 1er disque, Mariah emmenagea modestement dans un autre appartement new-yorkais avec ses nouveaux compagnons Ninja et Thompkins (ses deux chats persans) dans l'Upper East Side, au 21e étage d'un building avec une vue imprenable sur l'Empire State Building. Appartement qu'elle décora avec ses posters de Marilyn Monroe (une de ses idoles).

Mariah Carey et sa collection de paires de chaussures

Il n'est pas étonnant non plus de constater que depuis qu'elle a commencé à gagner de l'argent grâce à ses disques, Mariah éprouva (et éprouve toujours !) pour le shopping un très grand penchant pour... les chaussures !

Toujours occupée, Mariah n'était pas la proie idéale pour les paparazzi, discrète et réservée, ne sortant jamais en boîte de nuit (comment aurait t-elle pu en avoir le temps ?).

Chaque single demanda un clip, et bientôt, Mariah sortit en conséquence ces clips avec quelques extras. La première vidéo s'intitule à juste titre The First Vision. Celle-ci contient les clips Vision Of Love, Love Takes Time, I Don't Wanna Cry, une version de Someday légèrement différente de l'originale, et une interview où Mariah parle de son enfance et de ses expériences avant de devenir célèbre. On la voit également pendant les répétitions de deux émissions télévisées ainsi qu'à un petit "show" à New York où elle avait chanté Vanishing (une de ses chansons favorites de l'album) et Don't Play That Song, un des tubes de Aretha Franklin.

Mariah ne tarda pas à voir ses efforts récompenses. En 1990, ce fut la pluie de Grammys Awards (cinq en tout) pour : meilleure performance pop féminine pour la chanson Vision Of Love, meilleure nouvelle artiste, album de l'année, chanson de l'année pour Vision Of Love, et enfin meilleur album.

Il en fut de même pour l'année 1991, où Mariah reçut trois récompenses dont entre autres celles de meilleure artiste R&B et meilleur album R&B.

Les mauvaises langues commencèrent à jaser. On ne tarda pas à soupçonner une romance entre la jeune chanteuse et son mentor, Tommy Mottola qui, à cette periode, préparait son divorce d'avec sa femme Lisa Clark (avec qui il était marié depuis dix-neuf ans et avait deux enfants). Ce que les deux concernés niaient énergiquement. D'autre part et plus inquiétant, Mariah fut accusée d'essayer de chanter comme un chanteur noir. Ainsi, on la comparait souvent à sa soi-disant rivale, Whitney Houston. Mariah prit cette accusation beaucoup plus à coeur, ayant eu des problèmes racistes depuis toute petite. Elle prit ainsi tout de suite les devants en expliquant son histoire lorsque les gens ou la presse concernée le lui demandait : "Je n'ai jamais essayé d'imiter tel ou tel chanteur, je n'ai jamais pensé à ça. Je chante, tout simplement." ou encore : "La voix vient du coeur, pas de votre physique, je ne peux pas changer ce de quoi j'ai l'air."

Il était donc clair que loin avant d'être en competition avec qui que ce soit, Mariah Carey était avant tout en competition avec elle-même et faisait du mieux qu'elle pouvait pour se dépasser tous les jours. Mariah était en outre une de ces rares chanteuses à offrir un si une tessiture vocale aussi étendue : elle couvrerait pas moins de cinq octaves ! Et bien peu d'artistes s'aventurèrent dans ce registre de notes perçantes telle Minnie Riperton à l'époque (cliquez ici pour écouter un petit extrait de la chanson Lovin' You datant de 1975).

C'est ainsi qu'il y eut des gens qui se mirent à critiquer la technique vocale de la chanteuse, arguant qu'elle faisait un usage démesuré de son registre suraigu. Mariah possédait en effet une réelle technique vocale, et ce surtout grâce à sa mère, mais en aucun cas elle ne se servait de ses aigus pour mieux faire vendre sa musique.

Durant cette periode, Mariah ne se sentait pas encore prête à chanter réellement en public, c'est-à-dire en concert, avec beaucoup de monde, où l'enjeu serait grand. Rien que l'idée d'y penser la rendait nerveuse, et cela s'entend pour une jeune artiste qui débute dans le métier. Mais de plus, Mariah n'appreciait pas trop le fait de passer des nuits entières dans de nouveaux hotels (bien qu'elle adore voyager), sa voix étant assez fragile et la volonté n'étant pas encore là pour pouvoir supporter l'emploi du temps si chargé d'un tour de chant. Mariah n'avait, il est vrai, pas connu beaucoup de nuits où elle pouvait dormir décemment depuis longtemps, et elle n'était pas encore remise du rythme tout aussi soutenu de son succès.

Mariah Carey vidéo The First Vision
Vidéo Mariah Carey - The First Vision

De ce fait, Mariah canalisa toute son énergie dans l'investissement de son 2e album. Ce qui était très prématuré puisqu'en général, les artistes sortent un album au bout de deux ans minimum, non seulement pour trouver l'inspiration de la suite mais également pour laisser s'écouler tranquillement les ventes de l'album précédent. Mais Mariah était si décidée et était sortie tellement grandie de toutes ses expériences de son premier album qu'elle avançait à une vitesse éclair, aussi bien musicalement en maturité qu'en détermination. Cependant, Ben ne ferait plus désormais partie de son équipe. En effet, celui-ci refusa de continuer, mettant en cause les sommes qu'il avait touché sur les titres du 1er album. Mariah aurait effectivement signé un contrat avec Ben avant celui de Columbia, l'autorisant à gagner la moitié de ses revenus sur son éventuel premier album. La chanteuse tenta pourtant de trouver un arrangement mais ce fut sans succès.

L'album Emotions (1991)
Mariah Carey promo Emotions

Pour son 2e album, Mariah eut droit à plus d'attentions et d'égards. L'équipe était composée de David Cole et Robert Clivilles pour les chansons plus rythmées. Pour le reste, il y avait Walter Afanasieff, avec lequel Mariah semblait trouver un substitut de Ben. Carole King s'interessa aussi à la jeune Mariah, et de leur collaboration naquit la chanson d'influence gospel If It's Over.

Mariah Carey avait un grand sens des responsabilités pour sa musique. Elle passa de longues heures la nuit pour ses nouveaux enregistrements, si bien qu'elle dormait la journée et ne profitait pas du temps splendide dehors... Ce qui s'avéra fatigant à la longue. En plus, il y avait sans cesse des choses que Mariah voulait modifier dans ses chansons, étant très perfectionniste de nature. Heureusement, son entourage la poussait à freiner quelque peu ses élans, l'empêchant ainsi de passer un temps incroyable sur certaines chansons.

De leur rencontre, Carole King raconte : "J'adore sa voix. Elle est très expressive. Elle donne beaucoup de sens à ce qu'elle chante". Walter sembla également partager cette opinion puisqu'il composait avec Mariah dès qu'il le pouvait. Ainsi il décrit : "Je commence à jouer sur ce qu'elle chante", et c'est ainsi la plupart du temps que naissaient les chansons de Mariah, qui n'avait plus qu'à travailler les paroles par la suite. Le son de ce 2e album fut beaucoup plus marqué par un son d'influence gospel et Motown, évoquant à Mariah la musique que son frère et sa soeur écoutaient à l'époque. Cette fois-ci, Mariah pu enfin toucher à toutes les étapes de fabrication de son album : l'écriture, les arrangements, l'interprétation, et la production.

L'album, baptisé Emotions, du nom de son premier single, contient une fois de plus une majorité de ballades. Pour faire taire les rumeurs, Mariah utilisa dans une moindre mesure son registre de notes aigues. Le single Emotions atteignit vite la première place des charts, où il y resta trois semaines. Fait historique dans le domaine du disque puisque Mariah avait ainsi battu le record des Jackson Five en ayant ses cinq premiers singles à la 1re place pendant autant de temps. Emotions fut suivi par Can't Let Go (qui malheureusement ne resta pas 1er très longtemps), puis enfin par Make It Happen.

Les critiques purent enfin commencer à juger de la valeur sûre que représentait Mariah, qui reçut bien plus de compliments sur cet album jugé comme étant plus spontané et temoignant d'une maturité visible. Et alors que l'album Emotions fut vendu à l'époque à près de trois millions d'exemplaires "seulement", Mariah Carey était loin d'être inquiète. En effet, l'impact qu'avait eu le 1er album était trop récent pour espérer vendre au moins autant que celui-ci, et de plus, le chiffre de trois millions d'albums était tout à fait honorable. Comme le disait Mariah : "Je n'ai pas envie d'être sans arrêt exposée à la vue de tout le monde pour que les gens en aient marre d'entendre parler de moi." Et il était vrai qu'après son 1er album et les moyens médiatiques déployés pour le promouvoir, Mariah avait préféré une effervescence plus discrète quant à la sortie de son 2e album, et c'est ce qui se fit. Ses fans la remercièrent en conséquence, et l'album Emotions grimpa jusqu'à la 4e place des charts.

Ecriture de Mariah Carey

Son 2e album à peine dans les bacs, Mariah dut faire face à un autre problème : son bientôt ex-beau père, Joseph Vian (car celui-ci était en procédure de divorce avec Patricia), qui, tentant de profiter du succès de Mariah, revendiqua sa part en prétextant qu'il l'avait aidée dans le développement de sa carrière, et qu'il était donc en droit d'en attendre une récompense. Mais ce n'était pas tout : il accusa aussi la chanteuse de lui avoir oralement donné son accord pour commercialiser des poupées chanteuses à son éffigie, ce qui n'avait jamais été conclu. Mariah nia totalement ses dires : pour elle, son beau-père n'y était pour rien dans sa réussite. Quant aux fameuses poupées, Mariah se rappela l'avoir entendu en parler, mais elle n'avait jamais pris cela au sérieux et pensait alors qu'il s'agissait d'une plaisanterie. Le fameux accord aux accents de contrat n'avait du coup plus aucune valeur. L'affaire traîna tout de même en justice pendant presque un an, avant de statuer en faveur de Mariah.

Haut de page
 
Précédent | Suivant
Biographie sommaire
  •   Copyright © 1999-2012 Angelic Mariah