biographie Mariah Carey

Son adolescence (1977-1987)

Mariah Carey adolescente

Si le problème était déjà latent pendant son enfance, Mariah souffrit encore plus de ses origines pendant son adolescence. Elle se sentait toujours différente de son voisinage, étant "différente" éthniquement aux yeux des gens. Et le problème de la couleur de peau se posa naturellement à la jeune Mariah, qui ne pouvait nier ni son origine irlandaise — et donc blanche — ni son héritage noir, et n'arrivait pas à statuer sur sa propre identité. Trouvant tout cela ridicule, Mariah ne trouva d'autres solutions que de se définir en tant que la seule personne qu'elle était : "Je suis un être humain, une personne."

Pourtant, les problèmes allaient bon train et la soeur de Mariah, Alison, qui avait la peau la plus foncée de la famille, eut à faire à de nombreuses menaces — lorsque celles-ci n'étaient pas mises à exécution— où leur frère Morgan dut intervenir pour se battre.

Pour s'évader et tenter d'oublier ces problèmes, Mariah se réfugiait dans sa musique et s'entraînait sans relâche. Il lui arrivait ainsi souvent, dès qu'elle en avait la possibilité, de se promener tranquillement dans les bois et de chanter ; en contact avec la nature, qu'elle a toujours porté dans son coeur.

Et si Mariah boudait plus ou moins le piano, elle se mit relativement vite à l'écriture (dès l'âge de douze ans) en écrivant des poésies. L'école n'était pas le passe-temps favori de Mariah, mais certains professeurs ne faisaient rien pour l'encourager dans son talent. Ainsi, pour un travail de français qu'elle avait à rendre, son professeur Mr Cohen, refusa de croire que Mariah l'avait écrit, et la soupçonna d'avoir copié dans un livre de poésie !

Ce fut à peu près à cette période que Mariah et sa mère purent s'installer un peu plus paisiblement —c'est-à-dire plus d'un mois !— dans un endroit de Long Island près de Huntington Bay. La situation financière n'en fut pas meilleure pour autant, presque même encore plus restrictive. Mariah se souvient très bien : "Je n'ai jamais connu de sécurité financière. J'ai beaucoup rêvé de posséder certaines choses. Heureusement pour moi, j'avais pour but ma musique. Je me disais : ces gens ne pensent sûrement pas que je vaux autant qu'eux, mais je peux chanter!".

A quatorze ans, Mariah se débrouilla pour assouvir sa passion, et parvint à s'entraîner dans différents studios d'enregistrement, où elle filait juste après les cours. En aucun cas sa mère ne la força à chanter à la manière lyrique, et Mariah n'en éprouva pas le désir, bien qu'elle eut énormément de respect pour ce genre de musique. A l'école, Mariah ne faisait guère étalage de son talent, considérant cela comme quelque chose de très personnel et privé. Ainsi, elle se montrait plutôt superficielle dans ses relations la plupart du temps, sortait dans des soirées et se plaisait à jouer les boute-en-train pour s'amuser, mais lorsqu'elle se retrouvait à la maison, c'était un autre univers dans lequel elle était plongée : celui de sa musique.

Mariah Carey petite

A ce moment, Mariah avait un partenaire qui écrivait également et qui s'appelait Gavin Christopher. Les chansons que créaient Gavin et Mariah impressionnèrent tellement son frère Morgan, que celui-ci lui fit une énorme surprise pour son seixième anniversaire, en mettant le prix pour qu'elle enregistre dans un studio professionnel à Manhattan. Ce fut l'opportunité d'une rencontre décisive : celle de Ben Margulies. Mariah explique en ces termes : "Nous avions besoin de quelqu'un aux claviers pour une chanson... Nous avons demandé quelqu'un, qui ne put pas venir, et par hasard nous sommes tombés sur Ben. Ben est venu à la séance, il n'était pas très bon aux claviers —il est plus doué en tant que batteur— mais après ce jour, nous sommes restés en contact, et nous avons réalisé que nous pouvions écrire ensemble." C'est ainsi que se prépara le travail de longue haleine qui allait permettre à Mariah d'avoir ses premières maquettes de studio, qui elles-mêmes allaient servir de support pour le premier album. Et bien entendu, ce furent surtout les heures de cours qui en pâtirent, tant et si bien qu'à la fin, ses copains de classe finirent par surnommer "Mirage" Carey ! (et en anglais, la sonorité des deux mots est réellement très proche !).

Ben et Mariah passèrent de longues heures dans un local appartenant au père de Ben et qui leur servait de studio ; et restaient souvent jusqu'à des heures tardives (vers les deux heures du matin), ce qui était assez difficile à concilier entre les heures de cours et les heures de sommeil. La première chanson qu'ils écrivirent et enregistrèrent ensemble s'appelait Here We Go Round Again. Ben avait crée la musique, tandis que Mariah avait écrit les paroles. Quant à la mélodie, elle faisait penser au genre de la Motown.

Mariah ne put garder son secret bien longtemps à l'école, et dut avouer son ambition à son principal, étant donné ses résultats plutôt médiocres, qui méritaient quelques petites explications.

Celui-ci tenta vainement de l'en dissuader mais ce fut peine perdue. Mariah avait fait son choix et il n'était pas concevable qu'il en fut autrement : elle serait chanteuse.

A l'école, son conseiller James Malone fut le seul à l'encourager, tout en l'invitant tout de même à se prévoir une "bouée de secours" au cas où son rêve ne se réalisait pas ; et il l'assura même qu'il serait toujours là pour la conseiller si elle n'était pas parvenue à concrétiser son rêve. Plutôt sympa !

Mariah Carey au lycée

Le rêve de Mariah pouvait, il est vrai, paraître tout à fait irréalisable, et comme elle le dit à présent, cela n'arrive qu'une fois sur un million... Mais pour elle, tout était déjà réel dans son esprit, et lorsque sa mère trébuchait dans sa chambre parce qu'on ne pouvait plus y mettre un pied, Mariah répliquait : "Plus tard, je serai une chanteuse célèbre et j'aurai une femme de chambre."

Mariah Carey nous avoue à présent que certainement à bien des égards elle aurait presque pu prédire tout ce qui lui est arrivé. En attendant, le grand moment approchait, et Mariah mit toutes les chances de son côté pour que cela arrive. Elle plia bagage à dix-sept ans, son bac en poche, et partit pour Manhattan, alors que sa mère commençait une nouvelle vie avec un homme : Joseph Vian, avec qui elle se maria puis divorça en 1992.

Au grand étonnement de ses professeurs, Mariah eut son bac avec la promo de l'année 87 (à 17 ans, donc) au lycée Harborfields High School. Forte de cette première victoire, Mariah put faire son premier pas vers l'indépendance.

Haut de page
 
Précédent | Suivant
Biographie sommaire
  •   Copyright © 1999-2012 Angelic Mariah