biographie Mariah Carey

Les difficultés passagères (2000-2004)

Mariah Carey période Glitter

Pendant la promotion de l'album Rainbow, Mariah Carey accusa Sony Music de "saboter" la promotion de l'album. Ainsi, elle écrivit notamment à l'époque sur son site officiel : "la gestion de ma carrière professionnelle ne se passe pas très bien [...] J'ai de nombreuses remarques négatives de la part de certaines personnes de mon management". L'entente commença à devenir trop difficile avec sa maison de disque, et les tensions palpables depuis son divorce avec Thommy Mottola avaient finit par devenir trop pesantes. Lassée de ne pas pouvoir être libre de faire les choix qu'elle estimait être les meilleurs pour sa musique, Mariah finit par quitter Sony Music au mois d'avril 2001, pour signer un contrat de 80 millions de dollars avec la maison de disque EMI et le label Virgin Records.

Son album suivant, baptisé Glitter, sortit sous ce label. Ce projet était très important pour la chanteuse, car il comprenait non seulement la sortie d'un nouvel album studio, mais également un film du même nom dont elle allait avoir le rôle principal. Durant cette période, la chanteuse travailla encore plus que d'habitude avec d'une part son investissement en tant qu'actrice, et d'autre part en tant que compositeur et chanteuse pour un film qui se déroule dans les années 80. Elle dort de moins en moins, ce qui ne l'empêche pas de paraître toujours aussi belle.

Mariah Carey single There For Me

Entre temps, Mariah a sorti le single There For Me, une chanson qu'elle a co-écrit avec Diane Warren et co-produit avec David Foster. Bien qu'elle ait été commencée pendant la période de l'album Rainbow, la chanson a seulement été terminée et sortie dans les bacs en décembre 2001 en tant que titre supplémentaire dans l'édition américaine du single Never Too Far/Hero Medley.


Mariah Carey couverture Elle

En juillet 2001, Mariah fait la couverture du magazine Elle américain, et cache sa fatigue au maximum en travaillant paradoxalement toujours plus... Elle paraît pourtant heureuse et confiante.

Mais en août 2001, Mariah craque... pour la première fois. Extenuée, la chanteuse est obligée de s'accorder un peu de repos malgré elle. Côté coeur, la fin de son histoire avec le chanteur Luis Miguel n'arrange pas la situation...

La promo de la bande-son Glitter ne fut peut-être pas des plus réussies (seul album sorti chez Virgin) lorsque l'on se rend compte de la confusion dans l'esprit du public : la plupart des gens ignorait qu'il s'agissait d'une bande-son de film... De plus, comble de malchance, l'album sortit dans les bacs en France le 11 septembre 2001, jour des attentats du World Trade Center, alors même que la jaquette de l'album était illustrée par des grattes-ciels de Manhattan... Pourtant, c'est sans compter les bons morceaux qui constituent cet album qui nous plonge au coeur de l'atmosphère des années 80... Quant au film Glitter, il fut un échec dans les salles obscures, et la cible de nombreuses mauvaises critiques, une des plus acerbes venant du Village Voice : "Lorsque Mariah Carey tente de faire ressortir une émotion, quelle qu'elle soit, elle ressemble à quelqu'un qui a perdu les clés de sa voiture". Tel que Mariah l'admettra plus tard, le concept du film était bon, mais sa réalisation l'avait rendu tout juste bon pour un public d'enfants de 10 ans. Pour ses prochains rôles qui suivirent, Mariah pris le temps d'accepter des rôles dont elle était sûre du scénario et de l'histoire à 100 %.

Mariah Carey affiche film Glitter

Mariah Carey mit environ 2 mois pour se remettre de sa dépression nerveuse due au surmenage et aux problèmes liés à sa vie personnelle. Comme elle l'affirmera l'année suivante lors d'une interview, "j'étais entourée par des personnes qui ne me connaissaient pas bien, et je n'avais pas d'assistant personnel. Je donnais des interviews toute la journée, et je ne dormais que 2 heures par nuit".

La chanteuse reparaît sur scène après la sortie de l'album Glitter pour chanter Hero lors d'un concert organisé en hommage aux victimes des attentats. Pour la première fois de toute sa vie, Mariah est confrontée à un échec (tout relatif bien évidemment) mais qu'elle avait mal supporté en regard des efforts fournis. Perfectionniste depuis ses débuts, Mariah s'est énormément investie dans le projet Glitter puisque l'idée originale ainsi que la musique représentent son oeuvre. Fin 2001, le label Columbia sort la compilation Greatest Hits avec 2 CD, et qui comprend les hits majeurs de la chanteuse.

Après quelque temps, Mariah reprend des forces, et les évènements du 11 septembre lui font sans doute prendre conscience de la fragilité de la vie. L'échec tout relatif de Glitter —en partie due à une mauvaise promo et de tragiques circonstances— paraît en effet bien peu de choses par rapport à des événement d'une telle intensité...

Mariah reprend confiance en elle et surtout, elle est en forme, reposée, ce qui ne lui était pas arrivé depuis longtemps. Elle nous revient au mois de novembre 2001 en France, rayonnante...

Le 23 janvier 2002, Mariah rompt le contrat qui la lie avec la maison de disques Virgin. Les résultats n'avaient en effet pas été concluants, et quoiqu'en dise la rumeur, la rupture se serait faite à l'amiable. Mariah pensait déjà depuis un moment à produire des musiques sous son propre label, car depuis le début de sa carrière, elle a toujours voulu être maîtresse de sa musique (écriture, production, choeurs...), il semblait donc tout naturel que la chanteuse aboutisse à ce choix. Concernant sa signature avec Virgin, Mariah avoua plus tard que cette décision était "totalement irrefléchie et fondée sur l'argent, alors que je ne prends jamais de décisions juste pour l'argent. Cette leçon m'a beaucoup appris".

Entre temps, Mariah triomphe lors de l'ouverture du Superbowl américain le 3 février 2002 en interprétant une version haut-en-couleur de l'hymne américain Star Spangled Banner. Peu après sort au cinéma le film Wisegirls, où elle interprète l'un des rôles principaux. Cette fois, contrairement au film Glitter, le film reçoit de bonnes critiques et la performance de Mariah est reconnue et saluée. Le même mois, elle annonce officiellement son projet de création d'un nouveau label et signe au mois de mai un contrat avec sa nouvelle maison de disques : Island/Def Jam Records (dirigé par le grand groupe français Vivendi Universal) pour 22,5 millions de dollars. Au mois d'août, le label MonarC est enfin crée (le monarch étant une variété de papillons, et le nom du label un jeu de mots avec les initiales de la chanteuse). C'est sous ce label que Mariah co-produira ses 2 albums suivants : Charmbracelet et la compilation The Remixes.

L'album Charmbracelet

Les chansons de Charmbracelet sont très introspectives et personnelles, un véritable écho aux moments difficiles que la chanteuse a connus alors récemment (la mort de son père pendant l'année, sa rupture avec Luis Miguel...) avec des titres tels que : Through The Rain, I Only Wanted (qui peut faire penser à l'absence éventuelle de Luis lorsque la chanteuse avait besoin de lui), Clown (adressé vraisemblablement à un homme qui prétend avoir eu une liaison avec elle — les rumeurs parlent du rappeur Eminem), My Saving Grace (qui raconte ses difficultés et sa reconnaissance envers Dieu de lui avoir donné le courage de surmonter ses épreuves), Sunflowers For Alfred Roy (dédié à la mémoire de son père)...

Mariah Carey album Charmbracelet

La citation suivante de Mariah tirée de la pochette de l'album Charmbracelet nous prouve qu'elle est confiante malgré les épreuves, et nous transmet ce message : "I still believe that after every storm, eventually a rainbow appears...". Autrement dit, "je reste convaincue qu'après chaque orage, se profile un arc-en-ciel à l'horizon. Cet album est un charmbracelet* que je vous transmets. Voici mon histoire..."

Charmbracelet, est sorti en Europe début décembre 2002, avec pour 1er single la ballade Through The Rain qui reçut un accueil plutôt mitigé, tout comme le reste de l'album. La variété des influences musicales est pourtant bien an rendez-vous, et certains morceaux vraiment bons, comme The One, qui parle de l'angoisse ressentie alors qu'on pense avoir trouvé la personne qui nous correspond mais que l'on est traumatisé par son passé amoureux, et Subtle Invitation, aux accents jazzy avec un swing sans pareil.

Heureusement pour Mariah, l'année 2003 s'annonce plus clémente. C'est avec le single I Know What You Want , un titre interprété par Busta Rhymes sur lequel elle a collaboré, que la chanteuse va commencer progressivement à renouer avec le succès. Ainsi, alors que la maison de disque Sony Music sortit la compilation The Remixes en 2003 (compilation de remix des titres de Mariah), I Know What You Want fait partie de la sélection. Et en récompense de son succès depuis le début de sa carrière, Mariah reçoit lors des World Music Awards un Diamond Award pour avoir vendu plus de 150 millions d'album dans le monde !


Le concert du Charmbracelet Tour — An Intimate Evening With Mariah

Mariah a entamé sa tournée du Charmbracelet Tour en juin, pour terminer en décembre 2003.

Alors que certaines rumeurs affirmaient que la voix de Mariah n'était plus ce qu'elle avait été, Mariah Carey a subjugué 17.000 personnes avec un sublissime concert lors de sa performance en France sur la scène du Palais Omnisport de Bercy, mardi 4 novembre 2003. En très grande forme et plus belle que jamais, elle a interprété plus de 17 titres avec une voix phénoménale, des improvisations à couper le souffle, et une très belle émotion. Mariah a également tenu à remercier très chaleureusement ses fans pour leur soutien depuis le début de sa carrière en faisant aussi référence aux moments difficiles... C'est quelque chose de très fort qui lie Mariah à son public.

Mariah Carey concert Charmbracelet Tour

Durant le concert, il y eut des moments d'intense émotion : comme le titre Can't Take That Away où Mariah a fini agenouillée sur scène, My Saving Grace tout particulièrement émouvant avec des images sur grand écran retraçant des moments de vie depuis son enfance... Mariah a en outre charmé le public en présentant ses musiciens avec quelques impros dans un style jazzy... Un moment phare du concert : l'arrivée de Mariah sur scène pour chanter Subtle Invitation avec une descente sur le piano, enveloppée d'un drap... Le public s'est montré enthousiaste lors de l'interprétation des titres up-tempo indémodables : Heartbreaker, Dreamlover, un remix de My All, les incontournables Honey, Fantasy, Make It Happen et Always Be My Baby... Par ailleurs, la reprise des Jackson 5 I'll Be There en duo avec Trey Lorenz a été chaudement applaudie, tout comme les improvisations époustouflantes des 3 choristes qui nous ont permis de mesurer l'ampleur de leur talent en quelques secondes...

En 2004, Mariah collabore avec le rappeur Jadakiss sur le single U Make Me Wanna.

 

*Charmbracelet : bracelet à breloques porte-bonheur

Haut de page
 
Précédent | Suivant
Biographie sommaire
  •   Copyright © 1999-2012 Angelic Mariah