biographie Mariah Carey

Une artiste épanouie (1997-1999)

L'album #Ones (1998)
Mariah Carey dans le clip Sweetheart

Entre temps au cours de l'année 1998, Mariah sortit un nouvel album tout particulier, l'album #Ones, que l'on peut traduire par "tous les n#1". En effet, en remerciement à ses fans d'avoir permit que 13 de ses singles soient classées n#1 des charts, la chanteuse décida de les réunir dans une compilation, en y ajoutant quelques titres "bonus".

Mariah Carey tint tout de même à préciser dans sa "lettre ouverte aux fans" qu'il ne s'agissait pas là d'un Best Of, déclarant qu'elle n'avait pas enregistré assez de chansons pour ça. Elle promet néanmoins qu'un jour elle fera paraître dès qu'elle le pourra ce genre de compilation, où elle incluera notamment des chansons en général mal connues du public car non commerciales.

Mariah Carey vidéo #Ones

De cet album parut également une vidéo, regroupant les principaux clips des titres n#1 de Mariah Carey : Sweetheart, When You Believe, I Don't Wanna Cry, My All , Hero, Dreamlover, Always Be My Baby, Honey, Fantasy...

La tournée 1998 Around The World

Sortie vers le début de l'année 1999, la vidéo intitulée Around The World montre comme son nom l'indique Mariah Carey en concert dans plusieurs pays du monde, notamment à Hawai, au Japon, en Australie, et bien sûr à New York... C'est la 1re vidéo de concert depuis alors trois ans (la dernière en date était la tournée de 1995 : Fantasy Mariah Carey au Madison Square Garden). On voit Mariah sur scène chanter Emotions, la version remixée avec O.D.B de Fantasy, Dreamlover, My All, I Still Believe, I'll Be There avec Trey Lorenz. On retrouve ensuite la chanteuse en Australie, à Perth, dans une séquence où elle nage avec des dauphins, ce dont elle avait toujours rêvé, nous avoue t-elle.

Mariah chante également avec Olivia Newton-John la chanson Hoplessly Devoted To You de la célèbre comédie musicale Grease, une des chansons que Mariah étant petite avait chanté à un concours (où elle avait d'ailleurs gagné), Whenever You Call avec Brian Mc Knight, Honey... Et enfin Hero qu'elle dédicace aux fans, on la voit chanter à Hawai dans la foule en distribuant des roses à ses fans en même temps. C'est sans doute une de ses interprétations de Hero les plus réussies, on ressent l'émotion intense de la chanteuse. Il y a aussi un petit extrait où on la voit chanter dans un autre concert sur scène avec une petite fille. Entre temps début mars, Mariah Carey est récompensée aux American Latino Media Arts Awards, entre autres pour la meilleure chanson When You Believe, dont le couronnement final sera la cérémonie des oscars vers la fin mars 1999 avec l'Oscar de la meilleure chanson originale pour la même chanson.

Mariah Carey cérémonie des oscars

Mariah Carey à la cérémonie des oscars

L'album Rainbow (1999)

Mais l'année 1999 est aussi l'année d'un nouvel album (et oui, encore et toujours !) puisque Mariah trouve son énergie et son bien-être dans l'écriture. Malheureusement, ce sont les heures de sommeil qui se trouvent très perturbées à chaque période d'enregistrement. Ce sommeil, qui est sacré pour la chanteuse en période de concert, où elle doit le plus possible ménager sa voix. Ainsi Mariah écrit-elle à la fin des remerciements de son nouvel album : "Et à tous ceux que j'ai pu oublier : je vous apprécie tous et je vous aime... Je n'ai pas dormi pendant deux semaines... Ce n'est pas de ma faute !!!".

Mariah Carey période Rainbow

Toujours aussi proche de ses fans, Mariah nous donne un indice pour mieux "décrypter" en quelque sorte le message de cet album  : si l'on y est bien attentif, on pourra remarquer que toutes ces chansons forment dans l'ordre une histoire avec un dénouement heureux.

Depuis déjà un petit moment, la rumeur court au sujet d'un petit ami éventuel, sujet que la chanteuse refusa tout d'abord de commenter. Mais le secret ne put être gardé très longtemps quant au coup de foudre de Mariah pour un certain chanteur de charme mexicain répondant au nom de Luis Miguel, pour qui on devine que le message écrit en espagnol figurant dans les remerciements de l'album est destiné : "Gracias a Dios que te encontré!". Autrement dit, "Thank God I Found You"! (Grâce au ciel je t'ai rencontré), chanson qui correspond à la fin heureuse du disque. (si ça ce n'est pas une preuve ?!).

L'histoire de l'album Rainbow

De tous les albums de Mariah, Rainbow est sans aucun doute le plus complexe. Outre l'incontournable Heartbreaker ou encore la majestueuse reprise de Phil Collins Against All Odds, ce sont des chansons très profondes et sincères que l'on découvre. Tantôt pleines d'énergie et de punch, tantôt remplies d'une émotion et d'une sincérité captivante. Le récit de l'album peut être considéré comme semi-autobiographique, la chanteuse incluant certains faits de son enfance et de sa vie privée. Cependant, c'est un peu comme un rôle de cinéma, Mariah empreinte également en partie l'image d'influences diverses. En gros, il ne s'agit pas de prendre tous les détails au pied de la lettre comme faisant partie intégrante de la vie de Mariah. Nous nommerons donc "l'héroine" de ce récit la "jeune fille" pour qu'il n'y ait pas de confusion.

Mariah Carey single Heartbreaker

- Le disque commence donc par le single Heartbreaker. La jeune fille se trouve en proie à une attirance intense pour son copain, qui lui, en profite et la trompe à tours de bras. Lorsqu'elle tente des explications sérieuses, elle fond littéralement lorsqu'il lui parle et il suffit d'un sourire... La chanson dit par exemple : "Avais-tu besoin de faire ce petit jeux avec moi ? J'aurais dû me douter depuis le début que tu briserais mon coeur..."

- Sa confiance ébranlée, on peut se douter d'une rupture, quoique celle-ci ne soit pas précisée. Vient alors la chanson Can't Take That Away From Me, le thème récurrent de la "philosophie" de vie de la chanteuse. Abusée dans sa confiance mais non influençable à tout le mal que les gens peuvent lui faire ou lui vouloir, la jeune fille se déclare forte. Elle affirme entre autre : "...Et les gens peuvent essayer de me faire croire que je ne vaux rien, mais je refuse de laisser tomber ce en quoi je crois ou la foi en mes rêves... Car il y a en moi une étincelle qui brille ardemment... Ils peuvent essayer, mais ils ne peuvent m'enlever cela...".

- L'histoire continue avec Bliss (littéralement : félicité). Autrement dit, la jeune fille est de nouveau avec quelqu'un, avec qui elle semble partager une joie intense. Une extase parfaite, c'est ce qu'elle nous raconte dans cette chanson.

- Dans le même registre s'ajoute How Much, où la jeune fille nous raconte sa passion dévorante et son attachement pour son copain à tel point qu'elle se veut tout le temps avec lui. Rien ne compte alors plus au monde.

- L'attachement devient obsessionnel, et la crainte de perdre l'être aimé toujours plus forte. After Tonight témoigne d'un besoin de profiter le plus possible du temps passé ensemble. L'idée générale de la chanson : et si jamais tu changeais d'avis à mon sujet après ce soir, te souviendras-tu, et reviendras-tu ?...

- Les craintes de la jeune fille s'avèrent fondées, car celui-ci la délaisse également pour une autre. Ne se résignant pas, la jeune fille persiste à appeler chez lui, même lorsqu'elle tombe sur la nouvelle petite amie en question. Dans X-Girlfriend, c'est cette petite amie qui, apparemment loin d'être mauvaise, tente de lui expliquer pourtant que cela ne sert à rien car eux filent le parfait amour et que de toute façon il est trop tard...

Mariah Carey clip Heartbreaker

- C'est donc de nouveau le désarroi pour la jeune fille, d'où la reprise du titre Heartbreaker en version remixée, puis de l'interlude Vulnerability, où la chanteuse regrette une fois de plus : "J'aurais dû me douter depuis le début...

- Suite logique, vient ensuite le titre de Phil Collins Against all Odds (contre toute attente) —chanson qui fit partie de la bande son du film du même nom Contre Toute Attente—, dans lequel la jeune fille doit se résoudre à ne plus rien espérer de son ancien copain. Ballade déchirante qui raconte : "Comment peux-tu me laisser ainsi, alors que la seule chose que je puisse faire est de te voir partir...Tu es le(la) seul(e) à qui j'ai entièrement ouvert mon coeur...".

- Avec le temps, la jeune fille rencontre à nouveau quelqu'un d'autre, et au début sans trop y croire. En effet, alors qu'elle pleure encore son ex, celui-ci resurgit et tente de la reconquérir sachant qu'elle se trouve à présent avec quelqu'un d'autre. Désamparée, celle-ci tente de l'oublier par tous les moyens pour vivre son histoire d'amour actuelle. Il s'agit de la chanson Crybaby.

- Enfin, la période de déprime s'achève, et la jeune fille se rend compte de ses erreurs, de sa naïveté, et de son aveuglement, et réalise : "...c'est drôle comment parfois, on peut vraiment perdre la tête et faire des choses que l'on aurait jamais pensé faire...". Elle se rend compte par la même occasion de l'immaturité de son ex, et de leurs conversation vides de sens... D'où le titre de la chanson Did I Do That? (ai-je réellement fait ça ?), car la jeune fille a du mal à réaliser l'aveuglement qu'elle a eu. Elle est tout du moins guérie : "Quand je pense à toi je me marre...". C'est dire...

- Une petite pause après le mauvais temps, qui laisse place à la très belle ballade Petals. La jeune fille fait ici le bilan de sa vie depuis son enfance et se tourne notamment vers les siens, y reconnaissant une famille sûre et aimante (en particulier son frère et sa soeur). Elle reconnaît n'avoir pas eu des périodes très agréables et sans doute gâchées par la cupidité des gens, qui l'avaient souvent laissée tomber lorsque les problèmes surgissaient. Mais comme elle l'avoue : "...J'ai manqué une bonne période de ma vie, mais je m'en remettrai..."

- L'arc-en-ciel n'est pas loin, il est au bout du chemin et succède à l'orage, et la jeune fille le sait. Elle le prédit dans l'interlude Rainbow et attend patiemment...

- ...Pour finalement se rendre compte qu'elle a enfin trouvé l'homme qui va faire basculer sa vie dans le bon sens. Quelqu'un qui la voit telle qu'elle est et qui s'investit honnêtement dans leur histoire. "Grâce à Dieu je t'ai trouvé", c'est la conclusion heureuse de l'histoire avec la chanson Thank God I Found You.

Avec le single Thank God I Found You, son 15e single classé n° 1 dans les Charts américains, Mariah établit un record : celui de la seule chanteuse à avoir eu un single classé n°1 à chaque année de la décennie 1990.

Haut de page
 
Précédent | Suivant
Biographie sommaire
  •   Copyright © 1999-2012 Angelic Mariah